Rechercher

Discussion autour de L'Anatomie subtile du corps humain : Les 7 Chakras.

Dernière mise à jour : mai 6


Œuvre de l'artiste plasticien Antony Gormley - Feeling Material


De la Science à la Spiritualité

Nos technologies modernes d'imagerie médicale nous permettent d'obtenir des clichés de l'intérieur de notre corps, soit par l'intermédiaire de la radiographie pour le squelette, soit d'un scanner qui révèle non seulement les os mais également les tissus et les organes. Ce procédé est rendu possible grâce aux rayons X qui réagissent avec le corps et en révèlent l'intérieur sur divers supports (radiographies, scans, ordinateurs...).

Assemblage de radiographies - Rayon X


Scanner X


Ces technologies fréquemment répandues dans nos vies ne nous étonnent plus, pour sûr, leurs usages est devenu banal et nous y avons accès assez facilement lorsque que nos médecins mènent leurs investigations.


Mais tentez maintenant d'imaginer présenter ces clichés à des tribus autochtones ne disposant pas de nos connaissances scientifiques. Comment réagiraient ces peuples à la vue de photographies qui leurs exposeraient l'intérieur de leur corps ? Ne serions-nous pas qualifiés de "sorcier" ?


Mieux encore!

Comment réagirions nous si demain nous découvrions un nouveau procédé qui mettrait en évidence d'autres aspects encore jamais vus de notre corps ?


Plus fou encore ?

Et si cet aspect avait déjà été découvert et serait parvenu jusqu'à nous sous la forme d'un héritage transmis par des civilisations nous ayant précédé ?

Des civilisations comme celle de la vallée de l' Indus, de la Chine Antique ou de l’Égypte Ancienne.

Représentations des Nadis - Ayurveda - Inde.

Représentation des Méridiens - Médecine Traditionnelle Chinoise


Dans le cas où une telle anatomie subtile existerait, comment rendre compte de quelque chose qui échapperait à notre vision ?


Le visible et L'invisible

Il arrive souvent que nos photographies ne se montrent pas à la hauteur de nos espérances. Lumières, flous de mouvement ET il arrive aussi parfois que l'objectif capte des couleurs ou des formes qui n'était pas visible par notre œil.


D'abord découvert par accident puis devenu un vaste champ de recherches photographiques, qui peine à être abordé de manière sérieuse par la communauté scientifique, l'observation de l'aura, comme un ensemble d'enveloppes énergétiques et colorées entourant le corps, s'est popularisée dans les 90's avec l'avènement du New Age.

A l'image de poupées russes emboitées les unes dans les autres et dont le corps physique serait le dernier et plus petit élément, ces enveloppes de différentes formes, couleurs, tailles, nous recouvriraient et s'emboiteraient les unes dans les autres. Comme tentent de nous le montrer ces 8 photos réalisées par un collectif de photographes "spirit" et dont vous trouverez le site ICI.

Au delà de toutes les considérations conspirationnistes de retouches photos et de manipulation de l'opinion publique... Avons-nous la prétention de penser que le spectre visuel couvert par notre œil capterait l'ensemble de ce qui est présent et qui se manifesterait ou pas, devant nous au moment où nous regardons ?


La réalité comme on l'entend, ou plutôt comme on la perçoit pourrait-elle être incomplète ? Nous manquerait-il des filtres ou des données pour en capter toutes les longueurs d'ondes afin qu'elle puisse prendre sa forme véritable dans notre champ visuel ?


Si incomplète soit elle, NOTRE réalité n'en est pas moins suffisante pour que nous puissions y évoluer.


L'Homme a toujours dû faire usage d'outils afin d'adapter sa vue aux sujets qu'il observe. Ainsi microscopes et télescopes, voltmètres et autres compteurs Geiger, ont été élaborés afin de porter le regard de l'Homme toujours plus loin, toujours plus profond dans la matière. Microcosme et Macrocosme ont depuis la nuit des temps fascinés, effrayés, stimulés notre pensée.


Du Corps à l'âme à tiers : la matière

Ainsi grâce à ces avancées, comme par l'effet d'un bénéfice collatéral dû à cette quête d'observation et de compréhension du monde qui nous entoure ; des hommes ont découvert les rayons X, les micro-ondes, les ondes WIFI, les ondes radios... etc, qui rebondissent en permanence autour de nous. Nous ne les voyons pas non plus, pourtant nos musiques préférées, nos plus précieuses communications, nos photos circulent belle et bien dans les airs à notre insu.



Les scientifiques ont admis l'idée que le corps humain générait un léger courant électrique de l'ordre des milliampères de manière continue. Nous savons également que notre corps fonctionne sur le principe de l'électro-stimulation dont le cerveau serait le principal émetteur de courant.

L'ensemble de ce système électrique appelé plus communément le système nerveux descends du cerveau, à l'intérieur et tout le long de notre colonne vertébrale et se ramifie à partir de cet endroit, dans la totalité de notre corps.

Le cerveau ordonne de l'information et l'axe sur lequel il repose, la colonne vertébrale, le transmet.


C'est à l'image de ce système nerveux et également grâce à l'ensemble du cheminement des différents points développés plus haut que nous allons pouvoir aborder le sujet des Nadis et des Chakras.



Le réseau circulatoire de notre énergie vitale : Les nadis

Tout comme notre système nerveux, les nadis, en sanskrit comprenez littéralement, tubes, vaisseaux, canaux, artères, veines, identifient les 72 000 canaux énergétiques parcourant l'ensemble de notre corps éthérique. Ce corps éthérique, toujours à l'image des poupées russes, serait notre second corps et logiquement notre premier corps énergétique, le garant de notre condition énergétique. Toujours d'après les Veda et la tradition yogique, ce serait sur ou dans ce corps éthérique que ce situerait les chakras.


Aux points de jonctions des nadis se créent des lieux de concentrations des flux énergétiques : Les chakras

Chakra représente un disque, une roue, mais Chakra n'est pas un objet, c'est un symbole. Là où des milliers voire des dizaines de milliers de nadis entrent en jonction, l'énergie se met à tournoyer, prend peu à peu une couleur particulière et c'est alors qu'un Chakra se matérialise au croisement de tous ces flux. Il existerait

88 000 points de jonctions ou chakras. La tradition yogique ainsi que l'ayurveda se concentre sur les 7 principaux se situant de bas en haut de la colonne vertébral en partant du coccyx et remontant ainsi jusqu'à la nuque puis au sommet du crâne.


Le Septénaire Sacré

Toujours d'après la médecine traditionnelle de la Vallée de l'Indus et comme son nom l'indique, le Septénaire Sacré se compose des 7 principaux chakras, c'est à dire des 7 lieux de notre corps éthérique dans lesquelles une concentration de jonctions des nadis se fait particulièrement plus forte à ces endroits que partout ailleurs dans le corps.


Voici ces 7 Chakras :

Le Chakra Racine - Mulhadhara

Siège : Base de la colonne vertébrale

Partie du corps liée : Pieds, Genoux, Hanches, Reins, anus, intestins

Note : Do

Couleur : Rouge

Verbe : Je suis

Corps Subtil : Physique & éthérique

Philosophie liée à ce chakra : Qu'est ce qui m'empêche d'agir ? Comment être moi même ? De quoi ai-je besoin ? De quoi ai je peur ?


Le Chakra Sacré - Svadhisthana

Siège : Au dessus de l'os pubien et sous le nombril

Partie du corps liée : Organes de reproductions, système urinaire

Note : RE

Couleur : Orange

Verbe : Je ressens

Corps Subtil : Éthérique

Philosophie liée à ce chakra : Quels sont mes relations avec les autres ? Qu'est ce qui me préoccupe? Comment trouver l'inspiration ? Pourquoi ça me dérange ?

Le Chakra Solaire - Manipura

Siège : Du dessus du nombril au dessous du sternum

Partie du corps liée : Estomac, foie, pancréas, rate

Note : MI

Couleur : Jaune Or

Verbe : Je fais

Corps Subtil : Astral

Philosophie liée à ce chakra : Comment prendre le contrôle de ma vie ? Suis je dans l'excès ? A quoi suis je attaché ?

Le Chakra du Cœur - Anahata

Siège : Cœur de la poitrine

Partie du corps liée : Le cœur, les poumons et la zone environnante

Note : FA

Couleur : Vert

Verbe : J'aime

Corps Subtil : Mental

Philosophie liée à ce chakra : Ai je réussi à pardonner ? Quels sont les plaisirs que je m'autorise ? Comment puis je retrouver la joie et l'innocence de l'enfance le temps d'un instant ?

Le Chakra de la Gorge - Vishudha

Siège : Gorge

Partie du corps liée : Glande thyroïde, bouche langue et la zone environnante

Note : SOL

Couleur : Cyan

Verbe : Je parle

Corps Subtil : Causal

Philosophie liée à ce chakra : Que n'ai je pas réussi à exprimer et que je garde au fond de moi ? Quelles sont les intentions cachées derrière ces mots ? Comment changer mes habitudes ?

Le Chakra du 3ème Oeil - Ajna

Siège : Point entre les sourcils

Partie du corps liée : Les yeux, le nez, les oreilles

Note : LA

Couleur : Bleu nuit

Verbe : Je vois

Corps Subtil : Boudhique ou Monial

Philosophie liée à ce chakra : Comment me reconnecter à mon intuition ? Comment puis je développer ma concentration ? Qu'est ce que le changement procure en moi ?

Le Chakra Couronne ou Coronal - Sahasrara

Siège : Fontanelle

Partie du corps liée : Glande pinéale.

Note : SI

Couleur : Violet ou Blanc

Verbe : Je comprends

Corps Subtil : Atmique

Philosophie liée à ce chakra : Pourquoi attacher autant d'importance à cette quête spirituelle ? Comment me reconnecter à mon corps ? Comment ouvrir mon esprit à tout ce qui m'entoure ?


Conclusion

Les Philosophies et médecines traditionnelles transmises et perfectionnées depuis des siècles dans la vallée de l'Indus et ailleurs sont trop souvent appréhendées comme des connaissances qui viennent se heurter au monde moderne, parce qu'elles prennent pour acquis des éléments que nous n'avons pas encore démontrés scientifiquement, comme l'aura ou les nadis pour ne citer que ces exemples..


Quoi qu'on en dise, ces connaissances du corps et de ses manifestations représentent un patrimoine humain universel. Elles symbolisent nos racines avec lesquelles les chercheurs, à mon sens, devraient chercher à se réconcilier en s'inspirant, plutôt qu'en dénigrant, ou simplement en manifestant du respect et de la considération pour ces milliers d'ouvrages qui témoignent d'une tradition orale encore plus ancienne, de l'art de prendre soin du vivant. Plus la science poursuit ces investigations plus elle tend à donner raison aux médecines traditionnelles.


Dans les pays où ces traditions de soins perdurent, ces philosophies et connaissances ont simplement trouvé leur juste place. La médecine traditionnelle c'est avant tout de l'observation, une bonne connaissance des rythmes du corps, savoir porter l'attention sur ses propres changement de rythme, pour repérer les phases de transition, afin d'agir de façon préventive. Toujours dans ces pays, là où la médecine traditionnelle trouve ses limites, les malades sont réorientés vers la médecine occidentale.


En Occident, au moins l'on va chez son médecin au mieux l'on se porte. En Asie, c'est l'inverse, le médecin traditionnel s'inquiète de ne pas voir revenir ses patients, car là bas on consulte le médecin pour s'assurer que le corps fonctionne bien, non pas pour confirmer qu'il est malade.


Médecine traditionnelle et occidentale peuvent donc coexister.


J'espère avoir suscité votre curiosité et votre envie d'approfondir ce sujet passionnant :)


Avez vous trouvez cet article intéressant ?


VOICI MES SOURCES DE DOCUMENTATION :

Les Yoga Sutras de Patanjali

Les Chakras et la Kundalini de Louis Wan Der Heyoten

Photographie de couverture de l'article : oeuvre de l'artiste plasticien Antony Gormley - Feeling Material

49 vues0 commentaire