Rechercher

Introduction aux Philosophies & Pratiques de Soins de la Vallée de l'Indus.

La Vallée de l'Indus abrite les vestiges d'une civilisation ancienne de plus de 3500 ans. L'héritage de cette tradition se retrouve dans des textes que l'on regroupe sous le nom de Veda (ou Les Védas) puis par la suite au travers l'Hindouisme dans les Upanishad.


Ce sont principalement ces textes qui ont inspirés les philosophies, les pratiques de soins que l'on retrouve aujourd'hui en Inde. Notamment le Yoga et L'Ayurveda.


Le Brahman (personnage religieux) était le garant de la transmission orale de cette tradition, puis avec la sédentarisation et la découverte de l'écriture, elle a été compilée sous forme de prières et de dévotions aux anciens dieux du Panthéon Védique. Il se pourrait donc que cette civilisation soit plus ancienne.


Peu à peu les mouvements migratoires et culturels, les guerres, l'expansion des peuples ont fait naître l'Hindouisme qui absorbe alors littéralement le Védisme en tant que culture et spiritualité. Indra le foudroyant dieu védique se voit progressivement détrôné par la trinité Hindouiste Vishnou, Shiva, Brahma.


Les 6 philosophies āstika (spirituelles) que l'on retrouve dans Les Védas,

Le Brahmanisme, l’Hindouisme


Les philosophies nāstika (athée) : Rejette Les Védas.


· La Mīmāṃsā (les recherches, érudits, sages.)

· Le Nyāya (le système, la règle, les lois.)

· Le Sāṃkhya (aspect théorique et indissociable du Yoga, qui assemblés seront renommés les Yoga-sutras.)

· Le Vaiśeṣika (L'élite, l'excellence.)

· Le Vedānta (ajout de textes mettant fin aux Védas, la conclusion sur laquelle s'appuie principalement les Upanishad, qui regroupent les premiers textes de l'Hindouisme.)

· Le Yoga (Art Corporel Interne)


Le Yoga

Les huit membres du Yoga : (Aṣṭāṅga)


Les qualités exigées d'un āsana (une posture)

"ferme et agréable"


1. L’observance des cinq vertus (Yama)

2. La discipline morale (Niyama)

3. La posture assise (Āsana)

4. Le contrôle de la respiration (Prāṇayāma)

5. Le retrait des sens (Pratyāhāra)

6. La concentration (Dhāraṇā)

7. La méditation (Dhyāna)

8. La contemplation (Samādhi)


L'Ayurveda :


En devanāgarī : आयुर्वॆद, Ayur Veda la « science de la vie », de āyus (vie) et veda (science, ou connaissance).


Vous trouverez ci-dessous une rediffusion du documentaire d'ARTE :

" L'Ayurveda, aux origines du bien-être, l'Inde ancienne."

Les philosophies de l’Indus enseignent l’observation des fluctuations de l’Akasha en nous "le vide n'en est pas", de l’impermanence vibratoire de l’univers présente dans chaque chose, à l’image de nos sensations, des énergies plus subtiles ressenties lors de méditations.


L’Ahimsa terme hindoue, prône la voie de la non-violence, est l’impermanence qui est à l’origine de la sensation. On se libère de l’attachement aux formes extérieures éphémères.


Le Dharma : "Pour éveiller son soi intérieur il faut éveiller tous les êtres, les aider à prendre conscience qu’il n’y a qu’une seule conscience, il y a d’innombrable êtres sensibles dans l’univers que je promets d’aider à s’éveiller, mes imperfections sont inépuisables, je fais le vœu de les vaincre toutes, le Dharma est inconnaissable, je fais le vœu de le connaître, la voie vers l’éveil est inaccessible, je fais le vœu d’y accéder."


J'ai tenté de vous schématiser l'organisation de l'Univers selon les Veda que j'ai pu retranscrire au fil de mes recherches. Il s'agit simplement de se donner l'occasion d'être sensibiliser avec une vision totalement exotique de la conception de l'univers - la cosmogonie, selon une civilisation vielle de plus de 3600 ans.


Cette introduction nous servira de référence lors de la discussion suivante...


A bientôt! Prenez soin de vous.





56 vues0 commentaire